ladytherapy

Tout savoir sur ladyteruki, y compris ce qu'elle même ignore...

10 septembre 2008

Mon mien à moi rien qu'à moi

Ca fait 8 jours que j'ai commencé ma nouvelle vie. Ma vie de nana qui bosse. Pour toujours.
Il y a d'étranges effets secondaires à ça.

Le premier effet Kiss Cool a été de m'installer dans mon nouveau bureau, et de faire des emplettes en ce sens pour pouvoir avoir ma boîte de mouchoirs en papier, mon paquet de lingettes désinfectantes pour le bureau et le clavier, ma réserve de bouteilles de thé glacé... Et de se dire que cette fois, c'est vraiment dans mon tiroir que je vais ranger tout ça, et pas tout virer dans quelques mois et ramener mon bordel dans de gros sacs en plastique, piteuse.

Le second effet secondaire, un peu plus indésirable vu que j'ai pas encore touché l'ombre d'un salaire (c'est normal, hein, c'est juste pas raisonnable), ce sont les frais que j'ai engagés : nouvelles chaussures (je culmine à trois paires maintenant, je suis devenue Carrie Bradshaw), nouvelles fringues (je veux me payer un nouveau tailleurs avant Noël, mais pour l'instant je suis restée soft quand même), etc...

La troisième effet à retardement, et c'est bizarre d'ailleurs que ça ne soit pas arrivé avant, c'est qu'hier, quand je suis sortie vers 20h30 du boulot, j'ai pleuré. De bonheur.
Tout ça parce que lorsque j'ai fait ma garde seule de 17h à 20h, j'ai plutôt bien bossé, j'ai mangé un bägel au poulet et à la sauce pesto, et que je revenais le lendemain matin, et que ça serait toujours comme ça (enfin, un jour sur deux mais j'expliquerai les détails sur mon blog de boulot plus tard...).

Je suis donc sortie de là toute chamboulée, en me disant que je quittais mon boulot. Le mien.
Pourquoi celui-ci est-il plus le mien que ceux que j'ai pratiqués auparavant ? Je n'y ai pourtant pas encore mes habitudes, pas vraiment d'amie, je n'ai pas encore bien imprimé le rythme de travail et je me suis super gourde parce que la seule chose que je sais faire sans poser de questions, c'est prendre les appels, et que franchement côté stimulation intellectuelle c'est pas vraiment ça.

Mais indubitablement, c'est mon travail. C'est possessif, presqu'intime. Mon travail à moi que j'ai et que je perdrai plus jamais.

Et vous savez quoi ? Je vois le monde autrement.

Posté par ladyteruki à 12:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]